Livre des Constitutions et Ordinations des Frères de l’Ordre des Prêcheurs édition bilingue latin – français 2013




старонка32/46
Дата канвертавання24.04.2016
Памер2.87 Mb.
1   ...   28   29   30   31   32   33   34   35   ...   46




Appendice

Formularium

Formulaires




Quae sequuntur vim habent directivam nisi ex natura sua (v. g. privilegia) vel ex determinatione iuris nostri vim obligandi habeant.

Les éléments suivants ont force directive à moins que de par leur nature (par exemple les privilèges) ou de par la dé­termination de notre droit, ils aient force obligatoire.




1. De natura constitutionum, ordinationum et declarationum (1, § IX, 275, § I)

1. La nature des constitutions, ordinations et déclarations (1, § IX, 275, § I)




Ex actis capituli generalis River Forest celebrati anno 1968, n. 85 :

Des actes du chapitre de River Forest de 1968 (n° 85) :




Constitutiones sunt leges fundamentales Ordinis, seu principia evangelica et theologica necnon deter­minationes de Ordinis na­tura et fine, forma vitae et regimine.

Les constitutions sont les lois fonda­mentales de l’Ordre, ou les principes évangéliques et théologiques ainsi que les déterminations au sujet de la nature et de la fin de l’Ordre, de sa forme de vie et de son gouvernement.




Aliae particulares normae quae, perspectis tempori­bus, dantur ad applicatio­nem vel exsecutionem constitutionum vocantur ordinationes.

Les autres normes particulières qui eu égard aux temps, sont données en appli­cation ou en exécution des constitutions sont appelées ordinations.




Declarationes quae in ac­tis capitulorum fiunt sunt vel inter­pretationes legum vel suspensiones earum obligationis.

Les déclarations qui sont faites dans les actes des chapitres sont soit des inter­prétations des lois soit des suspensions des obligations légales.




2. De ordinationibus in «Libro constitutionum et ordinationum et in capitulis generalibus (1, § IX, 285)

2. Des ordinations qui se trouvent dans le « Livre des Constitutions et ordinations » et qui sont portées par les chapitres généraux (1, § IX, 285)




Ex actis capituli generalis Madonna dell'Arco cele­brati anno 1974, n. 29 32 :

Des actes du chapitre général de Ma­donna dell’Arco de 1974 (n° 29 - 32) :




Declaramus computa­tio­nem duorum capitulo­rum generalium, quae ad nor­mam n. 285, § II LCO requiruntur ad definitivam abrogationem Ordina­tio­nis in eodem LCO ex­sistentis, incipere a capi­tulo generali Tallagh­tensi anno 1971 celebrato, vel a subsequentibus capi­tulis generalibus ita nempe ut, si revocatio ordinationis facta fuerit in dicto capitulo Tallaghtensi, a­brogatio definitiva possit haberi in praesenti capitulo generali ; si vero revocatio fiat in hoc capitulo (S. Mariae ab Arcu), abro­gatio definitiva ordina­tionis praedictae poterit haberi in sequenti capitulo generali. Et ita porro.

Nous déclarons que le calcul des deux chapitres généraux qui selon le LCO 285 § II sont requis pour l’abrogation définitive d’une ordination contenue dans le LCO, commence à partir du chapitre général de Tallaght, célébré en 1971 ou de l’un des chapitres suivants, de telle sorte que si la révocation de l’ordination a été faite au chapitre de Tallaght, l’abrogation définitive puisse avoir lieu lors de l’actuel chapitre géné­ral. Et si la révocation est faite lors de ce chapitre (Madonna dell’Arco), l’abrogation définitive de l’ordination susdite pourra avoir lieu au chapitre gé­néral suivant. Et ainsi de suite.




Declaramus computa­tio­nem capitulorum genera­lium, quae, ad normam n. 285, § I LCO, requiruntur ad insertionem ordina­tionis in eumdem LCO, incipere a capitulo generali Tallaghtensi anno 1971 celebrato, vel a subse­quentibus capitulis gene­ra­libus, ita nempe ut ordi­natio a dicto capitulo Tal­laghtensi facta, si in vigore permanserit per quinque capitula generalia continua et in sexto capitulo fuerit approbata, in LCO inserenda erit ; si vero in praesenti capitulo generali ordinatio facta fuerit, tunc computatio capitulorum generalium ab hoc capitulo esset inci­pienda. Et ita porro.

Nous déclarons que le calcul des chapi­tres généraux qui selon le LCO 285 § II sont requis pour l’insertion d’une ordi­nation dans le LCO, commence à partir du chapitre général de Tallaght, célébré en 1971 ou de l’un des chapitres sui­vants, de telle sorte que l’ordination faite au chapitre de Tallaght, si elle demeure en vigueur pendant cinq chapi­tres généraux consécutifs et qu’elle est approuvée au sixième, soit insérée dans le LCO ; et si c’est au présent chapitre général, qu’une ordination est faite, alors le calcul des chapitres généraux commence à partir de ce chapitre. Et ainsi de suite.




Declaramus nomine « or­dinationes », de quibus in n. 285, § I LCO, intelle­gendas esse tam ordinatio­nes capitulorum gene­ra­lium quae textum ordina­tionum in LCO exsistentium mutant vel substituunt, quam illas quae quid aliud statuunt atque in actis capitulorum generalium in variis sec­tionibus ponuntur, secun­dum diversi­tatem ma­teriae.

Nous déclarons que le terme « ordina­tions » du LCO 285 § I, doit être com­pris comme visant tant les ordinations des chapitres généraux qui changent le texte des ordinations du LCO ou s’y substituent que celles qui éta­blissent quelque chose d’autre et qui sont situées dans les diverses sections des actes des chapitres généraux, selon la diversité de la matière.




Declaramus verbis : « Or­dinationes quae in libro consti­tutionum et ordina­tionum inveniuntur », de quibus in n. 285, § II LCO, intellegendas esse ordinationes "italice" im­pressas quae revera in LCO inveniuntur. Huius­modi ordinationes, nisi abrogentur, in LCO ma­nent.

Nous déclarons que les mots « Ordina­tions qui se trouvent dans le livre des constitutions et ordinations », du LCO 285 § II, doivent être compris comme étant les ordinations imprimées en itali­que que l’on trouve dans le LCO. Ces ordinations, à moins qu’elles ne soient abrogées, demeurent dans le LCO.




3. De habitu (50)

3. L’habit (50)




Tunica habitus ante et re­tro consuta, ad cavillam pedum inclusive et non plus descendat. Cappa sit brevior tunica quatuor di­gitis et scapulare paulo brevius cappa talisque la­titudinis ut cooperiat com­missuram manicarum cum tunica.

La tunique de l’habit cousue devant et derrière descend jusqu’à la cheville in­clusivement et non au-delà. La chape doit être quatre doigts plus courte que la tunique, et le scapulaire un peu plus court que la chape et d’une largeur telle qu’il couvre la jonction des manches avec la tunique.




Apertura caputii, vel albi vel nigri, uno amplius palmo non sit facie longior. Pars anterior infra ster­num non dimittatur ; pos­terior vero infra cin­gulum non des­cen­dat ultra quatuor digitos, nec latera ab humeris infra medium os, quod axillae et cubito interstat, exten­datur.

Que l’ouverture du capuce, noir ou blanc, ne soit pas plus long de plus d’une palme que la face. A l’avant, il ne dépasse pas le sternum et à l’arrière il ne descend pas sous la ceinture au delà de quatre doigts et ses côtés couvrent les épaules jusqu’au coude.




4. Consociationes Ordini adnexae (152)

4. Associations rattachées à l’Ordre (152)




Consociationes Ordinis sunt : SS. Nominis Iesu ; SS. Rosarii necnon Rosarii perpetui et viventis ; Mili­tiae angelicae ; Beatae Imeldae.

Les associations de l’Ordre sont : les as­sociations du Saint Nom de Jésus, du Saint Rosaire et du Rosaire vivant ; de la Milice angélique et de la Bienheureuse Imelda.




5. Declaratio et protestatio pro admissione ad Ordinem aut ad professionem simplicem (174, § I II, 191, § I)

5. Déclaration et avertissement pour l’admission dans l’Ordre ou pour la profession simple (174, § I - II, 191, § I)




Declaramus tibi quod post professionem tuam obliga­beris ad tria vota, oboe­dientiae, scilicet, castitatis et pau­pertatis. Item quod teneberis ad ob­servantiam legum Or­dinis ; et insuper, quod professio tua erit nulla, si subdole aliquod grave impedimentum aut gravem defec­tum sanitatis tacuisses, vel dissimulas­ses, propter quem fuisses merito reiciendus.

Nous te déclarons qu’après ta profes­sion, tu seras lié par les trois voeux d’obéissance, de chasteté et de pau­vreté ; de même, tu seras tenu d’observer les lois de l’Ordre ; de plus, ta profession serait nulle, si tu as tu ou dissimulé par ruse quelque grave empê­chement ou grave défaut de santé, à cause de quoi tu aurais été refusé à juste titre.




Protestamur etiam tibi quod nihil merce­dis repetere poteris ob quam­cumque ope­ram Ordini praestitam.

Nous t’avertissons aussi que tu ne pour­ras demander aucun salaire pour une activité quelconque accomplie au profit de l’Ordre.




fr. N.N., O.P. prior

fr. N. N.(candidatus)

fr. N.N., O.P.

testis


fr. N.N., O.P.

testis


fr. N.N., O.P. prieur

fr. N.N. (candidat)

fr. N.N., O.P. témoin

fr. N.N., O.P. témoin






Ante professionem, sive simplicem sive sollemnem, eodem modo repetantur illa declaratio et ista protestatio.

Cette déclaration et cet avertissement seront répétés avant la profession sim­ple et avant la profession solennelle




6. Testimonium de novitiatus inceptione (178, § II)

6. Attestation de l’entrée en noviciat (178, § II)




Ego fr. N.N. (in saeculo N.N.), natus in urbe (vel oppido) N., in dioecesi N., die .... , filium N. et N. , attestor quod, anno Do­mini ...... , die ..... mensis ..... , sponte et absque ulla coactione ullove metu, no­vitiatum in Ordine praedi­catorum inceperim intima­tione facta a fr. N.N. priore huius conventus N. pro pro­vincia N., sub fr. N.N. magistro Ordinis et fr. N.N. priore provinciali eiusdem pro­vinciae.

Moi, frère N.N. (dans le monde N.N.), né à N. , diocèse de N. , le (date), fils de N. et de N. , j’atteste que le (jour et mois) de l’an du Seigneur.... , librement et sans aucune crainte ni contrainte, j’ai commencé le noviciat dans l’Ordre des Prêcheurs, la notification ayant été faite par le frère N.N. prieur de ce couvent, pour la province de N., le frère N.N. étant Maître de l’Ordre et le frère N.N. Prieur provincial de cette province.




fr. N.N., O.P. novitius

fr. N.N., O.P. testis

fr. N.N., O.P. testis

ita est :

fr. N.N., O.P. prior


fr. N.N., O.P. novice

fr. N.N., O.P. témoin

fr. N.N., O.P. témoin

fr. N.N., O.P. prieur






7. Litterae institutionis magistri novitiorum, si extra capitulum provinciae fieri debeat (182, § I, 213, § III)

7. Lettre d’institution du Maître des Novices, quand elle doit être faite en dehors du chapitre de la province (182, § I, 213, § III)




Ego, fr. N.N., provinciae N. Ordinis praedicatorum prior provincialis, dilecto fr. N.N., eius­dem Ordinis.

Cum probata novitiorum institutio ad Ordinis profectum plurimi valeat, auctoritate officii mei atque de consensu consilii provinciae, te, fr. N. N. instituo in magistrum novitiorum in conventu N. cum omni auctoritate omnibus­que iuribus quae huic officio, ex iure communi et ex legibus nostris aut ex approbata consuetudine, competere dignoscuntur ; praecipiens tibi in virtute oboedientiae ut praefatum officium acceptes et pro posse tuo, divina gratia adiuvante, sub beatae Virginis Mariae beatique Dominici Patris nostri patrocinio, dili­gen­ter et fideliter exsequaris.

Datum N., in conventu S. ..., sub sigillo provinciae, die ... mensis ... anni Domini...


A notre frère très cher N.N. , de la part du frère N.N. de l’Ordre des Prêcheurs, Prieur provincial de la Province de N.

Comme une formation adéquate des no­vices est d’une grande importance pour le progrès de l’Ordre, en vertu de l’autorité de ma charge et avec le consentement du conseil provincial, je t’institue comme Maître des novices, au couvent de N. avec toute l’autorité et tous les droits associés à cette charge selon le droit commun de l’Eglise et nos lois propres et selon la coutume approu­vée.

Je te fais précepte, en vertu de l’obéissance, d’accepter cette charge et de l’accomplir avec diligence et fidélité, selon tes possibilités, avec l’aide et la grâce de Dieu et sous la protection de la Bienheureuse Vierge Marie et du Bien­heureux Dominique notre Père.

Fait à N., au couvent de N. , sous le sceau de la province, le (date)






fr. N.N. O.P. prior provincialis

(sigillum provinciae)

Reg. pag.

fr. N.N., O.P. a secretis



fr. N.N. O.P. Prieur provincial

(Sceau de la province)

N° de registre

fr. N.N. O.P. Secrétaire






Eadem formula adhi­benda est, mutatis mutan­dis, pro institutione ma­gistri fratrum studentium aut fratrum coope­rato­rum.

La même formule sera employée, muta­tis mutandis, pour l’institution du Maî­tre des frères étudiants ou des frères coopérateurs.




8. Testimonium de facta professione simplici aut sollemni (194)

8. Attestation de profession simple ou solennelle (194)




Ego, fr. N. N. (in saeculo N. N.), natus in urbe (vel oppi­do) N., dioecesis N., die .... , filius N. et N., at­testor quod anno Domini ..... , die ..... , mensis ..... , sponte et absque ulla coactione ullove metu, professionem simplicem, iuxta consue­tam in Ordine formam, emiserim ad triennium (vel professio­nem sollemnem, iuxta consuetam in Ordine for­mam, emiserim) pro pro­vincia N. in manibus fr. N. N. prioris huius conventus N., sub fr. N. N. magistro Ordinis et fr. N. N. priore provinciali eiusdem pro­vinciae.

Moi, frère N.N. (dans le monde N.N.), né à N. , diocèse de N. , le (date), fils de N. et de N. , je reconnais et j’atteste que le (jour et mois) de l’an du Seigneur.... , librement et sans aucune crainte ou contrainte, j’ai fait profession simple pour trois ans, (ou bien profession so­lennelle) selon le rite en usage dans l’Ordre des Prêcheurs, pour la province de N., entre les mains du frère N. N. prieur de ce couvent, le frère N. N. étant Maître de l’Ordre et le frère N. N. Prieur provincial de cette province.




fr. N. N., O.P.

fr. N. N., O.P. testis

fr. N. N., O.P. testis
ita est :

fr. N. N., O.P. prior



fr. N. N., O.P

fr. N. N., O.P. témoin

fr. N. N., O.P. témoin
fr. N. N., O.P. prieur





9. Testimonium de professione simplici renovata (203, § I)

9. Attestation de renouvellement de profession simple (203, § I)




Ego, fr. N.N. (in saeculo N.N.), attestor quod, anno Domini .... , die ..... , mensis .... , coram testibus infra scriptis, professio­nem renovavi ad triennium (vel ad tale tempus) in manibus fr. N. N., prioris huius conven­tus.

Moi, frère N.N. (dans le monde N. N.), je reconnais et j’atteste que le (jour et mois) de l’an du Seigneur ... , en pré­sence des témoins soussignés, j’ai re­nouvelé ma profession simple pour trois ans, (ou bien pour telle période) entre les mains du frère N. N. prieur de ce couvent.




fr. N. N., O.P.

fr. N. N., O.P. testis

fr. N. N., O.P. testis
ita est :

fr. N. N., O.P. prior




fr. N. N., O.P

fr. N.N., O.P. témoin

fr. N. N., O.P. témoin
ita est :

fr. N. N., O.P. prieur







10. Litterae dimissoriae pro ordinandis (248, § I)

10. Lettre dimissoriale pour les ordinations (248, § I)




Ego, fr. N.N., provinciae N. Ordinis praedicatorum prior provincialis, dilecto fr. N.N. eiusdem Ordinis.
Cum Ordo noster ad salutem animarum procu­randam praecipue sit institutus et cum te, in religione nostra sollem­niter professum noverim pro sacro .... ordine per vota prioris et fratrum a consiliis tui con­ventus rite propositum fuisse, et in­super ea possidere quae pro ordine prae­dicto a iure communi et a legibus nostris re­quiruntur, secun­dum etiam privilegia et in­dulta a Sancta Sede Ordini nostro con­cessa, tibi, in virtute oboe­dientiae prae­cipio ut te sistas coram Rev.mo Episcopo (vel Archiepiscopo) N.N., quem hu­militer rogo ut (ab interstitiis dispensare et) ad ordinem, pro quo ap­probatus es, pro­movere, tibique de pro­motione tua tes­timoniales litteras con­cedere dignetur.

Moi, frère N.N., Prieur provincial de la Province de N. , de l’Ordre des Prê­cheurs, au frère N.N. du même Ordre.
Comme notre Ordre a été spécialement institué pour le salut des hommes, et que je sais que profès solennel de notre Or­dre, tu as été proposé par un vote régu­lier du prieur et des conseillers de ton couvent, à la réception de l’ordre du (diaconat ou presbytérat) ; comme tu réponds en outre aux exigences requises pour cet ordre, par le droit commun et nos propres lois, conformément aux pri­vilèges et indults concédés à notre Ordre par le Saint Siège, au nom de l’obéissance, je t’ordonne de te présen­ter devant Mgr N.N. évêque de N. Je prie Mgr N. de bien vouloir t’élever à l’ordre pour lequel tu as été jugé apte et de te délivrer les lettres testimoniales de ton ordination.




Datum N., in conventu nostro .........., sub sigillo provinciae, die ...... mensis .......... anni Domini .......

Fait à N., en notre couvent de N. sous le sceau de la Province, le (date).




fr. N.N., O.P. prior provincialis

(sigillum provinciae)

Reg. pag.....

fr. N.N., O.P. a secretis



Frère N.N., O.P. Prieur provincial

(sceau de la province)

N° de registre.

frère N.N. O.P. secrétaire






11. Declaratio de nomine 'provinciae' (252-256)

11. Déclaration sur le terme de « Provinces » (252 - 256)




Ex actis capituli generalis Calarogae celebratum, anno 1995, n. 201 :

Ad mentem LCO nn. 252-256 declaramus quod no­mine « provinciae » pro­portio­naliter comprehen­duntur vice-provinciae et vicariatus generales (nn. 257 259) nisi aliud ca­veatur.



Des actes du chapitre général de Cale­ruega de 1995 (n° 201) :

Dans l’esprit du LCO 252-256, nous déclarons que sous le nom de « provin­ces », il faut comprendre par analogie les vice-provinces et les vicariats géné­raux (nn. 257 259) si rien d’autre n’indique le contraire.






12. Elenchus provinciarum Ordinis (259, § I) vice provinciarum et vicariatuum generalium


12. Liste des Provinces (259, § I), vice-provinces et vicariats généraux de l’Ordre.





(numeri prout in usu in secretariatu generali)

(selon la numérotation utilisée par le secrétariat général).




1. Hispaniae (Madrid)   2. Tolosana   3. Franciae (Pa­ris)   4. S. Dominici in Ita­lia (Milano)   5. Romana S. Catha­ri­nae Se­nen­sis (Roma)   6. S. Tho­mae Aquinatis in Ita­lia (Ma­donna dell'Arco - Napoli) – 8. Teutoniae (Köln)   9. Angliae   10. Poloniae   11. Aragoniae (Barcelona)   12. Bo­he­miae (Praha)   13. Croatica, Annuntiati­o­nis B. M. V. (Za­greb)   15. Portu­galliae   16. Beticae (Sevilla)   17. Neer­landiae   18. Hiberniae   19. S. Iacobi in Mexico   20. S. Ioannis Baptistae de Peru   21. S. Lu­dovici Ber­tran­di de Colom­­bia   25. Dominae Nostrae de Rosa­rio   27. S. Rosae in Flandria   28. Argen­tina S. Augustini   29. S. Ioseph in Statibus Foede­ratis Americae septentrio­nalis (Eastern Pro­vin­ce, New York)   30. S. Pii V Meli­tensis ­ - 31. S. Domi­nici Ca­nadensis   32. SS. No­minis Iesu in Stati­bus Foe­deratis Ame­ri­cae septen­triona­lis (Western Provin­ce, Oakland)   34. S. Al­berti magni Germa­niae superio­ris et Austriae (Augsburg - Wien)   35. S. Alberti magni in Statibus Foedera­tis Ame­ricae sep­tentri­onalis (Central Pro­vince, Chicago)   36. As­sumptionis B. M. V. Australiae et Novae Zelandiae   37. Fr. Bar­tolomaei de las Casas in Brasilia   38. Annunti­a­tionis B. M. V. in Helvetia   40. Re­gi­nae Marty­rum in Viet-Nam   41. Phi­lip­pi­na­rum   42. S. Marti­ni de Porres in Statibus Foederatis Americae sep­tentri­ona­lis (Southern Provin­ce, S. Louis). - 44. S. Vin­centii Ferrer in Cen­tro-America - 45. S. Joseph Opificis in Nigeria - 46. Indiae - 83. Slovachiae

1. Espagne (Madrid) – 2. Toulouse – 3. France (Paris) – 4. Saint-Dominique en Italie (Milan) – 5. Romaine de Sainte-Catherine-de-Sienne (Rome) – 6. Saint-Thomas-d’Aquin en Italie (Madonna dell’Arco - Naples) – 8. Teutonie (Co­logne) – 9. Angleterre – 10. Pologne – 11. Aragon (Barcelone) – 12. Bohème (Prague) – 13. Annonciation B. V. M. de Croatie (Zagreb) – 15. Portugal – 16. Bétique (Andalousie, Séville) – 17. Pays-Bas – 18. Irlande – 19. Saint-Jac­ques au Mexique – 20. Saint-Jean-Bap­tiste au Pérou – 21. Saint-Louis-Ber­trand en Colombie – 25. Notre-Dame-du-Rosaire – 27. Sainte-Rose en Flandre – 28. Saint-Augustin en Argen­tine – 29. Saint-Joseph aux U. S. A. (Province de l’Est, New York) – 30. Saint-Pie-V de Malte - 31. Saint-Domini­que au Canada – 32. Saint-Nom-de-Jé­sus aux U. S. A. (Province de l’Ouest, Oakland) – 34. Saint Albert le Grand de Germanie supérieure et Autriche (Augs­bourg - Vienne) – 35. Saint-Albert–le-Grand aux U.S.A. (Province centrale, Chicago) – 36. Assomption en Australie et Nouvelle Zélande – 37. Frère Barthélémy-de-Las-Casas au Brésil – 38. Annoncia­tion en Suisse – 40. Reine-des-Martyrs au Viet-Nam – 41. Philippines – 42. Saint-Martin-de-Porres aux U.S.A. (Province du Sud, Saint Louis) ­– 44. Saint Vincent Ferrier en Amérique centrale – 45. Saint-Joseph-Travailleur au Nigeria – 46. Inde – 83. Slovaquie



1   ...   28   29   30   31   32   33   34   35   ...   46


База данных защищена авторским правом ©shkola.of.by 2016
звярнуцца да адміністрацыі

    Галоўная старонка