Les rongeurs introduction




Дата канвертавання20.04.2016
Памер62.5 Kb.
Cours UE7 : « Formation spéciale à l’expérimentation animale »

Mercredi 07/05/2006, 17h à 19h

Professeur : Mme PRESSAC

Ronéotypeuse : Lucile VAISS



LES RONGEURS

Introduction


I/ Super ordre des glires.




A/ Caractères généraux

B/ Ordre de rongeurs

II/ Rat, Souris, Cobaye, Hamster



A/ Le rat



1. Généralités

2.Anatomie


3. Comportement

4. Identification

5. Etat sanitaire

6. Hébergement

7. Animalerie

Introduction :


  • Règle des 3 « R »  :


    • Réduire : il faut réduire le nombre d’animaux.

    • Raffiner : c’est à dire travailler dans des conditions où l’animal ne souffre pas, ce qui implique des précautions à prendre.

    • Remplacer : méthodes de substitution (par exemple expérimentation sur cultures cellulaires).

Rq : Aujourd’hui on ne sait pas remplacer l’animal.



  • Règne animal :

    • Invertébrés : recherche sur drosophile, vers… Leur système nerveux central est moins développé donc ces animaux sont moins susceptible de souffrance.

    • Vertébrés : dits supérieurs, évolués, avec un système nerveux central développé.



  • Les vertébrés :

    • Colonne vertébrale.

    • 2 paires de membres.

    • 5 classes principales :

        • Poissons

        • Amphibiens

        • Reptiles

        • Oiseaux

        • Mammifères.



  • Les mammifères :

    • Glandes mammaires

    • Poils(±)

    • Cœur à 4 cavités

    • Encéphale relativement développé

    • Température constante (structure complexe de la peau)

    • ± vivipare

    • Quadrupède.




      • 3 sous classes :

        • Prothériens : monotrèmes : ornithorynque (ovipare)

        • Métathériens : marsupiaux : kangourou (vivipare aplacentaire)

        • Euthériens : placentaires vrais.

Sous classe des euthériens : primates, insectivores, chéiroptères, ongulés, cétacés, édentés, rongeurs (1 paire d’incisives supérieures), lagomorphes (2 paires d’incisives supérieures).

Les rongeurs et les lagomorphes forment le super ordre des glires.



I/ Super ordre des glires.


  • Ordre des lagomorphes ou duplicidentes

  • Ordre des rongeurs ou simplicidentes.


A/ Caractères généraux :


  1. animaux de taille moyenne.

  2. plantigrades ou semi-plantigrades (prennent appui sur toute ou la moitié de la plante du pied).

    • Membre antérieur : 4 ou 5 doigts.

    • Membre postérieur : 3 ou 5 doigts.

    • Dernière phalange toujours pourvue d’une griffe.

  3. lèvre supérieur + narine = rhinarium (bec de lièvre).

    • mammifères macrostatiques : odorat très développé+++ : attention à ne pas prélever du sang à côté d’un autre animal, sinon tous les congénères vont le sentir et ça va être la panique ! Attention au parfum, ne pas nettoyer la pièce à l’eau de javel…tout ce qui va rendre nerveux l’animal.

  4. denture :

  • incisive à croissance continue

  • canines absentes

  • grand espace entre les incisives et les molaires : diastème ou barre.

6. coetrophie :

=ingestion des fécès . Fécès émises en premier, plus molles, ré ingérées pas l’animal, stockées dans une partie de l’estomac qui est non fonctionnel et aglandulaire. Intérêt : alors que chez un ruminant la digestion est très longue et permet aux aliments d’être absorbés et digérés, ici, le transit est très rapide et ne donne pas le temps de tout digérer. C’est pour cela que les premières fécès sont enrichies en vitamines et en bactéries. Leur ré ingestion permet d’apporter à l’animal une source de vitamines et bactéries pour finir la digestion.

7. Appareil reproducteur ± archaïque :


  • surtout chez la femelle :

    • utérus nettement bifide (2 cornes)

    • placenta discoïdal de type hémochorial.

  • Chez le mâle :

  • Testicules ne descendent que provisoirement dans le scrotum.

  • Fécondité remarquable :

    • Brièveté de la gestation (3 semaines)

    • Précocité de la puberté (2 mois)

    • Importance de la portée (environ 10 petits).


B/ Ordre de rongeurs :

Systématiques sur la structure dentaire.




  1. Sciuromorphes (écureuils, marmottes, castors)



  1. Myomorphes :



  • Super famille des muroïdae :




      • Tous les rongeurs à l’allure muriée

      • >270 espèces

      • sur tout le globe

      • problème : destruction des récoltes et vecteurs de germes : dangereux (peste, trichine, spirochète).

      • Grande fécondité (20 millions de descendants en 3 ans !)

.

  • On a dans cette super famille :




    • Rat noir : ratus ratus

    • Rat brun ou surmulot : ratus norvegicus

    • Variété de surmulot : rat blanc ( plus petit, plus doux)

    • Souris

    • Mulot

    • Hamster

    • Hamster doré

  • Famille des microtidae : campagnols , gerbilles.




  • Famille des gliroïdae : loirs, blériot.




  • Famille des dispoïdae : gerboises.

3. Super famille des Hystiomorphes : 5 familles :

        • Hystriocoïdae : porcs-épics de l’ancien monde.

        • Erythzontoïdae : porcs-épics américains.

        • Cavioïdae : cobaye (cavia porcellus)

        • Chinchillidae :chinchilla

        • Octontoïdae : ragondins.


II/ Rat, Souris, Cobaye, Hamster.


A/ Le rat



1. Généralités

La variété albinos du ratus norvegicus est originaire d’Asie. Elle est arrivée en Europe au 18ème siècle. Elle a chassé le rat noir, commensal de l’homme, qui avait été ramené au temps des croisades et qui était vecteur de la peste.

Rq : les rats envahissaient les bateaux et les hommes les mangeaient . Or ces rats sont les seuls rongeurs à synthétiser de la vitamine C. Cet apport en vitamine C via les rats a permis a ces hommes d’être protégés contre le scorbut !

2. Anatomie



  • Peau :

Poils dont la couleur est contrôlée par un nombre restreint de gènes. Albinos :pas de pigments d’où fourrure blanche et yeux roses.


  • Appareil digestif :




  • Dents :

  • Incisives : 1/1 (appariassent à l’âge de 10 jours)

  • Canines : 0/0

  • Pré-molaires : 0/0

  • Molaires : 3/3

  • N :16




    • Glandes salivaires : 4 paires (3 chez l’homme) :

      • Parotides

      • Sous maxillaires

      • Sublinguales principales

      • Sublinguales secondaires






    • Estomac : poche non compartimentée.







    • Pancréas : diffus. Les lobes sont disséminés dans le mésentère de l’anse duodénale et dans l’épiploon gastrosplénique. La particularité est qu’il existe de nombreux canaux ( et non un seul) qui se déversent dans le canal cholédoque.

Rq : il est important de connaître l’anatomie pour pouvoir réaliser des expérimentations. Petit film d’un expérience montrant l’influence de la sécrétine sur la sécrétion de suc pancréatique ( réalisé à la faculté de Toulouse) : On met un cathéter dans le cholédoque. Si on ne veut recueillir que du suc pancréatique (incolore), il faut faire une ligature en haut du cholédoque pour empêcher la sécrétion de la bile (jaune)(sinon, on recueillerait à la fois la bile et le suc pancréatique). Le front jaune (bile) avance sous la poussée du suc pancréatique uniquement (puisqu’on a fait une ligature). Lorsque le bouchon jaune est parti, on recueille le suc pancréatique. Après injection de sécrétine par voir intra veineuse (jugulaire), on observe une augmentation du débit du suc pancréatique !




  • Foie :ligaments falciformes (diaphragme)

Chez le rat on a 4 lobes :

    • Droit

    • Gauche

    • Médian ou lobe cystique

    • Caudé

Attention : pas de vésicule biliaire chez le rat !

Rq : circulation artérielle du foie :



  • Artère hépatique principale ( provient de l’aorte abdominale, irrigue les ¾ du foie)

  • Artère hépatique gauche(provient de la division de l’artère principale en artère gastrique gauche et artère hépatique gauche qui court le long de l’œsophage près du nerf vague).

particularité à connaître si on veut avoir une ligature effective (ligaturer et l’artère hépatique principale et l’artère hépatique gauche).







  • Intestin grêle : 6 fois la longueur du corps !

  • 1ère anse : Duodénum dans lequel débouche le cholédoque

  • le reste : Jéjunum

Iléum

Cæcum toujours très développé chez les rongeurs.

  • Gros intestin : 1/6ème de l’intestin grêle.2 parties :

  • Colon (court)

  • Rectum (long)






    • Appareil respiratoire :



  • Strinarium (normal=région humide) :odorat très développé.




  • 2 poumons :

  • droit : 4 lobes

  • gauche : non divisé.

  • Rythme respiratoire :80 à 120 mvt/min (homme :15).




  • Appareil circulatoire :




    • Circulation :

  • Sang : éléments figurés. Plasma=92% eau.

  • Pression sanguine :90-100 mmHg. Elle augmente avec l’âge.

  • Pression capillaire : 12-21 mmHg

  • Rythme cardiaque : 250-350 bpm

    • Cœur :

      • 4 cavités

      • battements : environ 300 par minute.




  • Appareil urogénital :




  • Rein : Le rein droit est légèrement plus antérieur par rapport au rein gauche.

  • Médullaire : Elle est divisée en pyramides qui débouchent dans le calice.



    • Appareil reproducteur :




      • Mâle :

        • Orifice urogénital à l’extrémité d’un court pénis rétractile.

        • Spermatozoïdes : 20 jours à partir de l’épithélium germinal.

        • Vésicules séminales (glandes annexes) très importantes. Elles sécrètent un suc riche en fructose et en prostaglandines. On a les glandes coagulantes.

        • Prostate : elle est attachée u col vésical et possède 4 lobes. Ses sécrétions sont riches en zinc avec un pouvoir bactéricide.

        • Glande de Cowper (=glande bulbo-urétrales) : commune à touts les mammifères.

        • Glande de Tyson ( préputiale) : synthèse de férohormones, odeur pour marquer le territoire.








          • Femelle :




            • 2 cornes utérines

            • ouverture du vagin : hymen chez la jeune ratte.

            • Ovule : 70μm de diamètre (chez la femme :130μm)




  • Glandes mammaires :




  • 6 paires de tétons

  • 3 dans la région axillaire

  • 1 dans la région abdominale

  • 2 dans la région de l’aine




    • On a les ovaires, puis de chaque côté l’oviducte puis 2 cornes utérines puis l’utérus puis le vagin. Les orifices génital et urinaire sont en position postérieure par rapport à l’anus.





      • Glandes endocrines :




        • Thyroïde :

Elle est constituée de 2 lobes en avant de la trachée, reliés par un isthme qui enjambe la trachée.


  • Parathyroïde :

Responsable de la synthèse de la parathormone, elle est ovoïde et située sur la face dorsale de la thyroïde.


  • Surrénales :

Elles sont au nombre de 2, arrondies. Chez le rat, elles sont légèrement antérieures par rapport aux reins. Rq : chez la femelles elles sont plus grosses que chez le mâle.



  • Placenta :

    • Chez le rat il est discoïdal de type hémochorial.

    • Chez les rongeurs comme chez l’homme, la destruction de l’endomètre et des vaisseaux maternels par le trophoblaste, entraîne la formation du placenta hémochorial où le trophoblaste établit un contact direct avec le sang maternel.

    • L’organogenèse est complète à la fin de la 2ème semaine.

    • 20% du poids de naissance est acquis au cours des 24 dernières heures qui précèdent la mise bas.


3. Comportement
Les rats sont sensibles au odeurs. En général, les femelles sont plus nerveuses. Ils ont une activité nocturne. Le jour ils sont endormis, on observe une apathie.

L’hiver, ils se reproduisent moins que l’été, et ce, malgré un éclairage artificiel. Y aurait-il une mémoire ancestrale de leur rythme ? En tout cas, ce phénomène n’est pas dû uniquement à la lumière.

En ce qui concerne l’intelligence, on sait qu’il y a des différences. Certaines souches sont en effet connues pour avoir des capacités particulières d’apprentissage.

4. Identification
Avant, on faisait des perforations dans le cartilage de l’oreille et un code permettait de les reconnaître. Le poinçonnage est encore utilisé dans les élevages.

Maintenant, on injecte en sous-cutané un transpondeur (petite puce) avec une anesthésie locale. On peut lire avec un lecteur le numéro et éditer des étiquettes. Mais tout cela est très cher. Quand les animaux sont euthanasiés, les transpondeurs sont récupérés, ce qui n’est pas très « éthique ».



On peut marquer les animaux avec des marqueurs alimentaires (colorants) ou des feutres indélébiles.

5. Etat sanitaire



  • Rats :




    • Axéniques (état sanitaire sans germes)

    • E.O.P.S (exempts d’organismes pathogènes spécifiques)

    • C.O.B.S (caesarian originated barrier sustained)

    • V.A.F (virus antibody free)




      • Césarienne:




  • Prélèvement chirurgical du fœtus effectué dans des conditions d’asepsie totale.

  • Elevage dans des salles protégées par des barrières sanitaires très strictes.

  • Litières et nourriture autoclavées

  • Contrôle sanitaire et génétique



    • Rats non consanguins :

      • Sprague Dawley (albinos, blanc)

      • Wistar (blanc, souche albinos)

      • Long Evans (blanc en ventral et noir en dorsal)

      • Zucker (brun)

      • Holtzman (blanc)on peut oublier...

 Les souches les plus courantes sont les 2 premières.

        • Rats consanguins :

          • Fisher 344 (albinos)

          • Lewis (albinos)

          • Okamoto ( rats hypertendus avec une pression sanguine très augmentée à 170mmHg, obtenus par croisements successifs de Wistar hypertendus).

          • B.N (Brown Norway)

          • Wistar Kyoto (albinos)


6. Hébergement


  • Cage:




    • Facile à nettoyer

    • Facile à désinfecter

    • En dehors de la gestation, ne pas laisser un animal seul (par paire)

    • Installer les mâles avant de mettre les femelles.


7. Animalerie


  • Température réglée :




  • 22°C±1,5

  • éviter les variations brutales

  • les rats résistent mieux au froid qu’au chaud. (panne de la climatisation en plein moins d’août est catastrophique  )




    • Lumière :




      • Eviter le soleil direct

      • Lumière artificielle : évite une diminution de la fertilité (même si elle diminue quand même).




        • Humidité :




          • Bonne ventilation

          • Air pulsé du haut vers le bas :

            • Eviter une nappe d’air chaud vers le haut

            • Eviter une nappe d’air froide au contact du sol.

              • 50% d’humidité (une humidité excessive entraîne une diminution de la durée de vie)




                • Bruits /Odeurs !!!!!!!!

Attention à la radio etc., ces animaux sont très sensibles !!!!







База данных защищена авторским правом ©shkola.of.by 2016
звярнуцца да адміністрацыі

    Галоўная старонка