CM2 Narratif 2° période




Дата канвертавання22.04.2016
Памер31.6 Kb.

CM2 Narratif

2° période

Observatoires de la lecture

A.Bentolila J.Mesnager



Mortelle matinée.
Un matin de décembre sur la ville. La neige menaçait de tomber depuis la veille. Elle se décida enfin à cinq heures et demie précises au moment même où la camionnette conduite par Benoît arrivait au coin de la rue Lacépède. C'étaient de fins flocons qui hésitaient à se poser sur le sol, où ils fondaient aussitôt. Cela transformait la chaussée en une patinoire.

Benoît partit boire un café au comptoir du bar-tabac voisin. Son père, Alfred Tartepaigne, après avoir ouvert la camionnette, chargeait déjà un énorme quartier de boeuf sur ses épaules avec un grand han...

Il avait fait quelques allées et venues entre la vieille voiture et la chambre froide qui s'ouvrait au fond de la boutique quand soudain une silhouette monstrueuse bondit de derrière un abribus et se rua sur le boucher. Celui-ci, courbé sous le poids du demi-veau jeté en travers de ses épaules ne vit pas le monstre qui s'approchait en se glissant dans l'ombre.

La nuit était encore noire. Patrick, le conducteur de la benne à ordures qui passe tous les matins rue Lacépède, ne put décrire que très vaguement l'être qui agressa Tartepaigne Alfred. C'était quelque chose d'assez grand, mais comme recroquevillé, à l'abondante tignasse sombre et couverte de flocons blancs ; c'était vêtu d'un vieux manteau ou d'une capote militaire, et ça brandissait un engin très pointu, long d'un bon mètre, que Patrick ne put distinguer nettement. Le monstre qui attaquait Tartepaigne Alfred disparut avec celui-ci derrière le comptoir de la boucherie où se déroula la lutte. Il y eut un grand cri, puis Patrick vit le monstre s'enfuir en sautillant : il emportait un quartier de veau que le boucher venait de prendre dans la camionnette !

Ainsi était mort Alfred Tartepaigne : il s'était tué lui-même en tombant sur un des couteaux dont il se servait pour trancher les gigots. Benoît le découvrit en même temps que Patrick : le cri l'avait alerté et il était sorti en courant du café.

Son père gisait sur le sol carrelé de la boucherie, étendu au beau milieu de cadavres de lapins qui le contemplaient d'un oeil ironique...


>>>



Mortelle matinée


Observatoires de la lecture

A.Bentolila J.Mesnager



Oui, officiellement, Patrick fut le seul témoin de la bagarre entre Tartepaigne et le monstre.

Mais moi aussi, j'avais tout vu ! Moi, je suis clochard.

J'étais couché par terre, sur un tas de cartons tout près de là et Tartepaigne venait de me réveiller en entonnant le premier couplet de "la Belle de Cadix", celle qui a des yeux de velours.

J'avais repéré depuis l'hiver précédent un soupirail, au coin de la rue Geoffroy Saint-Hilaire et de la rue Cuvier : en dessous, il y a la chaufferie de la clinique et la nuit, quand le thermomètre descend au-dessous de zéro, le soupirail dégage une bonne grosse chaleur sur au moins cinq mètres à la ronde.

En tous cas, je n'ai pas attendu l'arrivée des flics : j'ai vite quitté la place. Parce que quand on est clochard, il vaut mieux ne pas s'attarder dans un endroit où l'on trouve couteau, sang et cadavre !



D'après Thierry Jonquet,

« Lapoigne et l’ogre du métro », Editions Nathan




CM2 Narratif

2° période

Nom ............................

Prénom ............................

Mortelle matinée

Questions


1 Cela se passe... dans une ville.

dans un petit village.

à la montagne.

Je ne sais pas répondre.






2 La personne qui raconte Benoît, le fils du boucher.

cette histoire, c'est... Patrick, le conducteur de la benne à ordures.



Le clochard qui se réchauffait près d'une

clinique.

Je ne sais pas répondre.




3 La victime, c'est... un clochard qui se trouvait sur le chemin

du monstre.

Lacépède, le propriétaire du bar-tabac.

le boucher Alfred Tartepaigne.

Je ne sais pas répondre.




4 Il y a un monstre dans cette histoire. Il est couvert de poils comme un singe

Quelle est son apparence ? Il a des vieux vêtements et il est grand.



On n'a pu voir aucun détail, seulement sa

forme générale.

Je ne sais pas répondre.




5 La victime est morte... sur le trottoir.

dans la camionnette.

dans la boucherie.

Je ne sais pas répondre.


6 Quelle est la vérité ? Le monstre a attaqué pour voler, et la victime est morte par accident.

Le monstre est venu pour tuer, il a utilisé le

couteau du boucher.

Le boucher a fini par lui échapper

Je ne sais pas répondre.




7 Celui qui raconte l'histoire... a été interrogé par la police.

s'est enfui aussitôt.

a attendu la police, mais on ne l'a pas interrogé.

Je ne sais pas répondre.

Observatoires de la lecture

A.Bentolila J.Mesnager


C
CM2 Narratif

2° période
orrigé



Mortelle matinée




Réponses aux questions

1 Cela se passe...  dans une ville.

dans un petit village.

à la montagne.


2 La personne qui raconte  Benoît, le fils du boucher.

cette histoire, c'est... Patrick, le conducteur de la benne à ordures.



Le clochard qui …près d'une clinique.
3 La victime, c'est...  un clochard qui se trouvait …du monstre.

Lacépède, le propriétaire du bar-tabac.



le boucher Alfred Tartepaigne.
4 Il y a un monstre dans cette histoire. Il est couvert de poils comme un singe.

Quelle est son apparence ?  Il a des vieux vêtements et il est grand.

On n'a pu voir aucun détail, seulement sa

forme générale.


5 La victime est morte...  sur le trottoir.

dans la camionnette.



dans la boucherie.
6 Quelle est la vérité ?  Le monstre a attaqué pour voler, et la victime

est morte par accident.

Le monstre est venu pour tuer, il a utilisé le

couteau du boucher.

Le boucher a fini par lui échapper.


7 Celui qui raconte l'histoire...  a été interrogé par la police.

s'est enfui aussitôt.

a attendu la police, mais on ne l'a pas interrogé.





Type de question


Compréhension


Résultats

Catégorie

0 et 1

4 très faible

2 et 3

3 faible

4 et 5

2 passable

6 et 7

1 bonne



Compréhension littérale, mémoire des détails.

Reconstructions, inférences, interprétations.



Temps de lecture





<=5 min 30

>5 min 30

Catégorie

Acceptable

Faible





Observatoires de la lecture

A.Bentolila J.Mesnager


База данных защищена авторским правом ©shkola.of.by 2016
звярнуцца да адміністрацыі

    Галоўная старонка