Plr 2008 extrait du rap de la mission : Défense




старонка28/54
Дата канвертавання24.04.2016
Памер8.28 Mb.
1   ...   24   25   26   27   28   29   30   31   ...   54

V – Aspects financiers

5.1 - Autorisations d'engagement et crédits de paiement année 2008 (en € courant)




AE

CP




Prévision LFI (a)

Consommation (b)

Écart (b) – (a)

Prévision LFI (a)

Consommation (b)

Écart (b) – (a)

SOCRATE

0

-3 053 547

-3 053 547

16 896 396

13 364 336

-3 532 060

Autres

0

580 110

580 110

1 230 000

3 116 491

1 886 491

Total

0

-2 473 437

-2 473 437

18 126 396

16 480 827

-1 645 569

La fin du déploiement a été réalisée.

En AE, l’écart sur SOCRATE correspond à des dégagements suite à la clôture du programme. Sur la ligne « Autres », l’écart en AE résulte de l’engagement d’AE reportées de 2007 à 2008.

L’écart entre les paiements prévus et réalisés est dû à la limitation des paiements imposée en fin d’année au programme 146.

5.2 – Utilisation des crédits (en M€ courant)

Engagements

Reste à payer

fin 2007*



Engagement 2008




Total

PLF(a)

23,7

2,0




25,7

PLR (b)

32,9

-2,5




30,4

Écart (b) – (a)

9,2

-4,5




4,8

Engagements – paiements effectués au 31/12/2007

Voir § 5.1.




2008

2009

2010

Ult.

Total

PLF

Paiements associés aux engagements à fin 2008 (a)

18,1

3,0

2,1

2,5

25,7

PLR

Paiements associés aux engagements à fin 2008 (b)

16,5

8,4

2,6

3,0

30,4

Ecart

(b) - (a)

-1,6

5,4

0,5

0,5

4,8

Voir § 5.1.


Sous-action n° 32 : Communiquer - SYRACUSE III







dépenses d’investissement

sigle ou acronyme : SYR III

nom du programme : SYRACUSE III

Dépenses relevant du périmètre financier de la lpm

I - BESOINS OPERATIONNELS

1.1 – Nature

Le programme SYRACUSE III correspond à un système de radiocommunications satellitaires, visant à satisfaire les besoins opérationnels des armées liés aux scénarios d'emploi, à contribuer à doter la France de moyens pour assumer le rôle de nation-cadre au niveau opératif lors d'une coalition multinationale, à accroître la résistance des télécommunications des liaisons satellitaires à la guerre électronique et à mettre à disposition des armées un grand nombre de stations sol (Opération en réseaux, numérisation du champ de bataille,...).



1.2 – Cible

Matériels

Initiale

PAP 2008

Actuelle

Raisons de la modification

Satellites

3

3

3




Stations métropolitaines et mobiles

390

489

367

Mise en cohérence avec le nouveau format des armées

II – Contenu physique :

Le système SYRACUSE III est constitué :

- de satellites,

- de stations au sol fixes et de nouveaux terminaux déployables (portables, valises mobiles légères),

- de modems assurant la protection des communications contre le brouillage.

III – Description technique

3.1 – Performances

Durée du service : 2005/2017 ; Couverture globale : du Golfe du Mexique à l'Indonésie ; Théâtres opérationnels : 3 ou plus ; Gamme de débit des services : 8 Mbit/s ; Débit total approximatif : 200 Mbit/s (selon brouillage) ; Capacité d'un satellite : 9 répéteurs - besoins opérationnels en 2010 : 18 répéteurs ;

Types de stations au sol, mobile légère (ML), haut débit tactique (HD Tac), moyens débits (MD), hauts débits (HD), très hauts débits (THD), station EHF théâtre (HTE), navale grand commandement (NGC), navale (N), navale légère (NL), sous-marine ancienne génération (SM-AG), sous-marine nouvelle génération (SM-NG), Valise (V), Portable (P).

3.2 - Aspects industriels et commerciaux

Segment spatial : maîtrise d'œuvre industrielle par Thales Alenia Space France (anciennement Alcatel Espace) / sous-traitant : Thales Communications France

Segment sol : maîtrise d'œuvre industrielle par Thales Communications France / Sous-traitants.

Ce programme est dimensionnant pour l'industrie spatiale française et européenne (Thales Alenia Space et Eads Astrium) et pour l’industrie des télécommunications militaires (Thales Communications France). Il génère une activité vitale pour l'emploi de PME comme SODIELEC-DATENO (Dinard-35) et IN-SNEC (Bretteville l'Orgueilleuse-14) et AMP-C3C (Les Ulis-91).

Les satellites Syracuse 3A et 3B1 permettent à la France de continuer à remplir un rôle majeur au sein de l'OTAN en tant que fournisseur de capacités de télécommunications par satellite. Dans ce cadre et pour honorer des accords bilatéraux, les programmes nationaux Syracuse II et Syracuse III ont été complétés par des coopérations avec le Royaume-Uni, la Belgique, l'Espagne et l'Allemagne (location de capacités, extension de couverture ou secours mutuel en cas d'indisponibilité d'un satellite).

IV – Calendrier – Dates clés – Échéancier commandes-livraisons

4.1 – Calendrier

Opération

Événements

Dates

PLF

PLR

Ecart en mois

SYR III

Première capacité opérationnelle SYRACUSE3A

16/12/05

16/12/05




Mise en service du SYRACUSE 3B

11/08/06

13/10/06




Livraison première station

2006

2006




Fin de livraison stations

2015

2016

12

La mise en orbite a eu lieu le 11 août 2006 et la mise en service le 13 octobre 2006.

L’écart sur la fin de livraison est dû à l’étalement des programmes porteurs dans le cadre du projet de LPM.



4.2 – Échéancier commandes-livraisons

Opération

Années




Avant 2003

2003

2004

2005

2006

2007

2008

Après 2008

Cible totale

SYRACUSE III Segment Spatial

Commandes

PLF

1

1













1




3

PLR

1

1
















1

3

Livraisons

PLF










1

1







1

3

PLR










1

1







1

3

SYRACUSE III Segment Sol

Stations utilisateur



Commandes

PLF




12

5

5

85

139

68

175

489

PLR




12

5

5

86

138

36

85

367

Livraisons

PLF













6

13

80

390

489

PLR













6

13

55

293

367

La commande du segment spatial prévue en 2008 sera assurée par l’Italie en 2009. Pour les stations, les commandes sont étalées en cohérence avec le projet de nouvelle LPM.

V – Aspects financiers

5.1 - Autorisations d'engagement et crédits de paiement année 2008 (en € courant)




AE

CP




Prévision LFI (a)

Consommation (b)

Écart (b) – (a)

Prévision LFI (a)

Consommation (b)

Écart (b) – (a)

Syracuse III

0

90 078 019

90 078 019

185 831 555

109 238 290

-76 593 265

Les engagements correspondent à la suite de la commande du segment sol.

En AE, l’écart résulte de l’engagement d’AE reportées de 2007 à 2008.

L’écart entre les paiements prévus et réalisés est dû à la limitation des paiements imposée en fin d’année au programme 146 ainsi qu’à un retard dans les livraisons de stations.

5.2 – Utilisation des crédits (en M€ courant)



Engagements

Reste à payer

fin 2007*



Engagement 2008




Total

PLF(a)

301,3

100,9




402,2

PLR (b)

315,4

90,1




405,5

Écart (b) – (a)

14,1

-10,8




3,3

Engagements – paiements effectués au 31/12/2007






2008

2009

2010

Ult.

Total

PLF

Paiements associés aux engagements à fin 2008 (a)

185,8

85,5

59,1

71,7

402,2

PLR

Paiements associés aux engagements à fin 2008 (b)

109,2

125,5

91,7

79,1

405,5

Ecart

(b) - (a)

-76,6

40,0

32,5

7,4

3,3

Voir § 5.1.



Sous-action n° 33 : Communiquer - Moyen d’élongation pour les communications HF interarmées et OTAN en réseau (MELCHIOR)







dépenses d’investissement

sigle ou acronyme : MELCHIOR

nom du programme : Moyen d’ELongation pour les Communications HF Interarmées et Otan en Réseau

Dépenses relevant du périmètre financier de la lpm

I - BESOINS OPERATIONNELS

1.1 – Nature

Le programme MELCHIOR vise à doter les forces (en particulier les forces spéciales) de moyens de communication modernes, permettant la diffusion des renseignements recueillis et la transmission des ordres de bout en bout, et garantissant l’interopérabilité des différents éléments entre eux, avec les autres réseaux des armées, et avec les alliés dans des modes de fonctionnement discrets, antibrouillés et sécurisés.

MELCHIOR permettra en outre l’accès maîtrisé aux médias suivants : HF, VHF, satellites militaires ou civils, GSM, RTC, réseau d’infrastructure, réseaux IP etc.

Le besoin en équipements HF mobiles se place également dans le cadre de la modernisation des équipements par armée.

Physiquement, il s’agit de stations radio HF tactiques portatives à dos d’homme et largables, et de stations installées en véhicules tactiques armés ou non, recevant jusqu’à 4 émetteurs récepteurs, et d’installations en caissons aérotransportables pour infrastructures légères. L’ensemble étant piloté par logiciels embarqués.

1.2 – Cible

Matériels

Initiale

PAP 2008

Actuelle

Raisons de la modification

MELCHIOR

1222

1222

1100

Suppression de 122 stations suite à définition du nouveau format des Armées

II – Contenu physique :

Le programme MELCHIOR est un programme d’armement livrant aux armées un système complet constitué de réseaux radio HF tactiques, composés de stations véhicule et portables, raccordables aux composantes fixes des forces françaises et aux réseaux externes (OTAN et alliées) pouvant être organisés hiérarchiquement, et fonctionner indépendamment les uns des autres.



III – Description technique

3.1 – Performances

L’objectif est d’optimiser l’emploi de la gamme HF en assurant :

- la fourniture des stations HF de différentes puissances (400 W, 125 W et 20 W) à partir d'un émetteur récepteur commun dérivé du programme CARTHAGE permettant des communications jusqu’à 5000km,

- la fourniture d’un système de messagerie sécurisé exploitant ces stations,

- la migration des équipements du système CARTHAGE vers MELCHIOR,

- l’interopérabilité HF en national et avec les alliés (OTAN),

- l’utilisation de calculateurs supportant les logiciels de préparation des réseaux d’exploitations des radios HF, de messagerie et de gestion des médias,

- la constitution des stations tactiques à dos d’homme, sur véhicules des armées (de la P4 armée commando spécial au VAB PC régimentaire et caissons d’infrastructure),

- un débit sur voie HF multiplié par 4 par rapport à CARTHAGE,

- la transmission de fichiers (comptes-rendus, photos,…),

- le routage dynamique,

- une bonne prise en compte des aspects tactiques.



3.2 - Aspects industriels et commerciaux

Maître d’œuvre industriel : THALES Communications SA.


1   ...   24   25   26   27   28   29   30   31   ...   54


База данных защищена авторским правом ©shkola.of.by 2016
звярнуцца да адміністрацыі

    Галоўная старонка