Plr 2008 extrait du rap de la mission : Défense




старонка21/54
Дата канвертавання24.04.2016
Памер8.28 Mb.
1   ...   17   18   19   20   21   22   23   24   ...   54

II – Contenu physique :

Programme M51 : Ce programme correspond à la conception et à la réalisation du vecteur M51. Il ne comprend pas la réalisation des têtes nucléaires emportées par le vecteur ni les travaux d'adaptation des SNLE au missile.

Le missile M51 existera en deux versions : le M51.1, mis en service en 2010, sera équipé des têtes nucléaires TN75 actuelles ; le M51.2, à partir de 2015, emportera les têtes nucléaires TNO, dont le concept a été validé lors de la dernière campagne d'essais et dont la garantie de fonctionnement sera assurée par la simulation, ainsi que de nouvelles aides à la pénétration plus performantes.

Adaptation au M51 – part environnement : L’objet de cette opération est d’assurer l’adaptation au M51 des infrastructures des pyrotechnies de l’Ile Longue et de Guenvenez. Ces travaux de génie civil sont nécessaires à l’accueil et à la mise en œuvre du système d’armes M51 à l’horizon de 2010.



III – Description technique

3.1 – Performances

Le M51 est un missile à têtes multiples, à portée intercontinentale.

Plus gros (environ 54 tonnes) que son prédécesseur, le M45, il dispose d'une capacité d’emport supérieure et adaptable, d'une meilleure précision et d’une meilleure aptitude à pénétrer les défenses adverses grâce à la furtivité des têtes et de nouveaux objets d’aide à la pénétration, d'une capacité à évoluer en fonction de la menace ainsi que d'un niveau de sûreté nucléaire accru.

3.2 - Aspects industriels et commerciaux

Maître d'œuvre industriel : EADS SPACE Transportation (EADS-ST).

Propulsion : G2P, en co-traitance pour le développement, en sous-traitance pour la production.

Sur le plan industriel et économique, le déroulement de ce programme est lié à l'activité relative aux lanceurs spatiaux, ces derniers étant aussi fabriqués par EADS-ST.

Maîtrise d’œuvre EADS-ST ou DTM/Brest pour l’adaptation des infrastructures des pyrotechnies, en fonction des bâtiments à adapter.

Charge utile TNO : CEA/DAM.



IV – Calendrier – Dates clés – Échéancier commandes-livraisons

4.1 – Calendrier

Opération

Événements

Dates

PLF

PLR

Ecart en mois

M51

- définition du vecteur M51,

- réorientation du programme: définition du vecteur M51.



1992

1996


1992

1996





M51


- 1er essai en vol du M51

- 2ème essai en vol du M51.



Fin 2006

2007


Fin 2006

2007





M51


- 3ème essai en vol du M51 (tir bassin)

2008

Novembre 2008




M51

Première capacité opérationnelle significative :

- embarquement de la 1ère dotation de missiles M51 de 1ère version.



2010

2010




4.2 – Échéancier commandes-livraisons

Opération

Années




Avant 2003

2003

2004

2005

2006

2007

2008

Après 2008

Cible totale

M51

Commandes

PLF







1 lot




1 lot







1 lot

3 lots

PLR







1 lot




1 lot







1 lot

3 lots

Livraisons

PLF






















3 lots

3 lots

PLR






















3 lots

3 lots

V – Aspects financiers

5.1 - Autorisations d'engagement et crédits de paiement année 2008 (en € courant)




AE

CP




Prévision LFI (a)

Consommation (b)

Écart (b) – (a)

Prévision LFI (a)

Consommation (b)

Écart (b) – (a)

M51

26 461 050

46 032 971

19 571 921

456 070 000

479 525 954

23 455 954

Autres

172 990 173

157 795 618

-15 194 555

197 931 000

124 396 192

-73 534 808

Total

199 451 223

203 828 589

4 377 366

654 001 000

603 922 146

-50 078 854

Les engagements ont principalement concouru au financement de l’interface bateau, à l’achèvement des propulseurs et au développement du M51.2.

Par ailleurs, jusqu’en 2006, la ressource destinée au CEA faisait l’objet d’une procédure particulière de transferts et les AE n’étaient pas pris en compte dans les outils comptables (reste à payer). Les engagements 2008 au profit du CEA comprennent, d’une part, les versements en AE 2008 et, d’autre part, l’achèvement de la régularisation comptable, amorcée en 2007, grâce à des AE ouvertes par la LFR 2008. Cette régularisation ne génère pas de dette supplémentaire pour l’État.

L’écart entre les paiements prévus et réalisés est dû la limitation des paiements imposée en fin d’année au programme 146.

5.2 – Utilisation des crédits (en M€ courant)

Engagements

Reste à payer

fin 2007*



Engagement 2008




Total

PLF(a)

2 046,5

201,5




2 248,0

PLR (b)

2 111,2

203,8




2 315,1

Écart (b) – (a)

64,7

2,4




67,1

Engagements – paiements effectués au 31/12/2007







2008

2009

2010

Ult.

Total

PLF

Paiements associés aux engagements à fin 2008 (a)

654,0

671,4

488,0

462,7

2 276,1

PLR

Paiements associés aux engagements à fin 2008 (b)

603,9

620,8

467,3

623,0

2 315,1

Ecart

(b) - (a)

-50,1

-50,7

-20,7

160,4

39,0

Voir § 5.1.





Sous-action n° 15 : Assurer la crédibilité technique de la dissuasion SNLE NG : adaptation M51







dépenses d’investissement

SNLE NG : Adaptation M51

Dépenses relevant du périmètre financier de la lpm



I - BESOINS OPERATIONNELS

1.1 – Nature

Assurer la crédibilité technique de la dissuasion.



1.2 – Cible

Matériels

Initiale

PAP 2008

Actuelle

Raisons de la modification

Adaptation au M51 des SNLE NG

3

3

3




Correction d’une erreur matérielle contenue dans le PAP.

II – Contenu physique :

Le programme « Adaptation M51 » comprend le développement de la composante embarquée du système d'armes de dissuasion M51 (CESAD M51) avec notamment le moyen d'essai CETACE (caisson d'essai de tir), la construction puis l'exploitation des moyens d'essais afférents, l'approvisionnement et la mise en place de la CESAD M51 à bord des trois premiers SNLE NG (Le Triomphant, Le Téméraire, Le Vigilant), et la fourniture de la logistique initiale à terre. Le programme comprend également l'adaptation au M51 du centre d'entraînement des forces sous-marines. L'adaptation des infrastructures de l'Ile Longue au missile M51 n'est plus incluse dans ce programme depuis 2003.

Remarque : l’ancienne nomenclature regroupait le programme « adaptation au M 51 » avec le programme SNLE NG (sous-action 13) ; l’opération d’adaptation des infrastructures de l'Ile Longue au missile M51 qui était présentée dans la même sous action que le programme adaptation M51 est maintenant incluse dans la sous action 14.

III – Description technique

3.1 – Performances

Les sous-marins doivent être adaptés à l’emport d’une dotation de seize missiles M51 qui est un missile d’une plus grande taille et plus lourd que le missile M45.



3.2 - Aspects industriels et commerciaux

Maîtrise d'œuvre DCNS, sous-traitance à la société CNIM pour la partie SNLE.



IV – Calendrier – Dates clés – Échéancier commandes-livraisons

4.1 – Calendrier

Opération

Événements

Dates

PLF

PLR

Ecart en mois

Adaptation M51

Dossier de lancement de la réalisation du programme
Adaptation M51 approuvé par le ministre de la Défense

2000

2000




Adaptation M51

Premier tir de qualification de la composante embarquée du système d’arme de dissuasion.

2007

2007




Adaptation M51

Fin du développement de l’adaptation M51

2008

mi-2009

Six mois

Adaptation M51

Première capacité opérationnelle significative (sur SNLE-NG n° 4)

2010

2010




La fin du développement de la CESAD M51 est acquise à 95% fin 2008 ; elle sera terminée au cours du 1er semestre 2009. Cet écart est sans impact sur le calendrier.

4.2 – Échéancier commandes-livraisons

Opération

Années




Avant 2003

2003

2004

2005

2006

2007

2008

Après 2008

Cible totale

Adaptation M51

Commandes

PLF













1







2

3

PLR













1







2

3

Livraisons

PLF






















3

3

PLR






















3

3

V – Aspects financiers

5.1 - Autorisations d'engagement et crédits de paiement année 2008 (en € courant)




AE

CP




Prévision LFI (a)

Consommation (b)

Écart (b) – (a)

Prévision LFI (a)

Consommation (b)

Écart (b) – (a)

Adaptation M51

120 171 850

125 877 746

5 705 896

121 790 000

136 055 059

14 265 059

Total

120 171 850

125 877 746

5 705 896

121 790 000

136 055 059

14 265 059

En AE, l’écart résulte essentiellement de l’engagement d’AE reportées de 2007 en 2008.

Les engagements ont principalement été réalisés pour la préparation des IPER et pour l’adaptation du SNLE "Le Vigilant".

En CP, l’augmentation des paiements 2008 est principalement due au paiement de reports de charges en raison de la limitation des paiements imposée fin 2007 au P146.

5.2 – Utilisation des crédits (en M€ courant)

Engagements

Reste à payer

fin 2007*



Engagement 2008




Total

PLF(a)

204,5

135,2




339,7

PLR (b)

218,1

125,9




344,0

Écart (b) – (a)

13,7

-9,3




4,4

Engagements – paiements effectués au 31/12/2007






2008

2009

2010

Ult.

Total

PLF

Paiements associés aux engagements à fin 2008 (a)

121,8

97,2

74,9

45,8

339,7

PLR

Paiements associés aux engagements à fin 2008 (b)

136,1

73,2

69,0

65,8

344,0

Ecart

(b) - (a)

14,3

-24,0

-5,9

19,9

4,4

Voir § 5.1.



Sous-action n° 16 : Assurer la crédibilité technique de la dissuasion - Mirage 2000 N - K3







dépenses d’investissement

sigle ou acronyme : M2000N-K3

nom du programme : Mirage 2000N-K3

Dépenses relevant du périmètre financier de la lpm

1   ...   17   18   19   20   21   22   23   24   ...   54


База данных защищена авторским правом ©shkola.of.by 2016
звярнуцца да адміністрацыі

    Галоўная старонка