Des vivaces (presque) toujours fleuries




Дата канвертавання24.04.2016
Памер25.95 Kb.

Des vivaces (presque) toujours fleuries


par Albert Mondor, horticulteur
Comme la plupart des vivaces ont une floraison relativement courte, il est souvent nécessaire de les associer à des annuelles. Plutôt que d’opter pour les sempiternels pétunias, vous pouvez plutôt planter des vivaces dont la période de floraison est prolongée. Voici la description de quelques vivaces exceptionnelles dont la floraison dure de nombreuses semaines. Ces végétaux vous permettront d’obtenir des plantations débordant de fleurs durant toute la saison.

Achillée ‘Moonshine’

Le spectacle offert par cette vigoureuse plante vous charmera à coup sûr. En plus de produire une floraison jaune pâle qui contraste joliment avec les fleurs bleues ou violettes de certains végétaux, tels que le géranium vivace ‘Johnson’s Blue’ (Geranium ‘Johnson’s Blue’), le népéta ‘Blue Wonder’ (Nepeta x faassenii ‘Blue Wonder’) et la sauge ‘Mainacht’ (Salvia x sylvestris ‘Mainacht’), l’achillée ‘Moonshine’ possède un feuillage vert grisâtre très découpé qui met bien en valeur ses fleurs. Cette floraison, qui s’étend sur plusieurs semaines au début de l’été, peut se prolonger jusqu’en septembre si on prend la peine d’éliminer régulièrement les inflorescences fanées. L’achillée ‘Moonshine’ est parfaitement à son aise et donne le meilleur d’elle-même lorsqu’elle bénéficie du plein soleil ainsi que d’un sol plutôt pauvre et bien drainé. Bien qu’elle puisse s’adapter à divers types de terres un peu plus riches en humus et en éléments nutritifs, plantée dans un sol lourd et humide, elle a tendance à former de longues tiges molles qui s’affaissent facilement. Tous les printemps qui suivent la plantation, ne lui fournissez pas plus de 0,5 cm d’épaisseur de compost. Pour éviter une diminution de la qualité et de l’abondance de sa floraison, je vous recommande de diviser cette achillée après trois ou quatre années de culture.
Achillée ‘Moonshine’

(Achillea ‘Moonshine’)

Hauteur : 60 cm

Largeur : 60 cm

Floraison : jaune de juillet à septembre

Ensoleillement : soleil

Sol : s’adapte à divers types de sols peu riches et bien drainés

Rusticité : zone 3b


Coréopsis verticillé ‘Moonbeam’

Le coréopsis verticillé ‘Moonbeam’ est une plante exceptionnelle, la meilleure de toutes au dire de nombreux horticulteurs. Infatigable, elle donne l’impression d’être toujours en fleurs. Il s’agit effectivement de l’une des vivaces qui fleurissent le plus longtemps, soit du début de l’été jusqu’aux premières gelées de l’automne. Ce coréopsis fait environ 40 cm de hauteur sur autant en largeur et produit de jolies inflorescences jaune pâle. Il s’adapte relativement bien à divers types de sols, mais il est le plus à son aise au plein soleil ou à la mi-ombre dans une terre légère, fraîche et bien drainée. En sol très riche et lourd, cette plante peut avoir tendance à s’affaisser ou à former de longues tiges qui cassent facilement. Si vous plantez cette vivace dans une terre très argileuse, assurez-vous d’ajouter une ou deux pelletées de compost et quelques poignées de gravier fin au terreau de plantation afin d’obtenir un drainage adéquat. Après la plantation, le coréopsis verticillé ‘Moonbeam’ ne demande pas plus de 0,5 cm d’épaisseur de compost chaque printemps. Une fois implantée, cette vivace tolère assez bien une sécheresse passagère.

Coréopsis verticillé ‘Moonbeam’


(Coreopsis verticillata ‘Moonbeam’)

Hauteur : 40 cm

Largeur : 40 cm

Floraison : jaune de la fin de juin à octobre

Ensoleillement : soleil, mi-ombre

Sol : léger et frais mais bien drainé

Rusticité : zone 3


Cœurs-saignants ‘Ivory Hearts’ et ‘Luxuriant’


Le populaire cœur-saignant ‘Luxuriant’ m’a souvent été d’une grande utilité lorsque je voulais apporter de la couleur, même en fin d’été, dans un coin ombragé d’un aménagement. Cette plante produit une très abondante floraison rose qui s’échelonne de mai à la fin de septembre, parfois même jusqu’au début d’octobre. Le feuillage de cette petite vivace, qui n’atteint pas plus de 30 cm de hauteur sur un peu plus de largeur, est finement découpé comme celui des fougères, ce qui la rend encore plus attrayante. Outre le fameux ‘Luxuriant’, je recommande le cultivar ‘Ivory Hearts’, qui arbore des fleurs de couleur crème et un feuillage encore plus finement découpé. Les deux cultivars de cœurs-saignants proposés ici constituent de bons partenaires pour les hostas (Hosta) de petites dimensions, le phlox divariqué (Phlox divaricata), les pulmonaires (Pulmonaria) et les tiarelles (Tiarella). Les coeurs-saignants ‘Ivory Hearts’ et ‘Luxuriant’ doivent être plantés à la mi-ombre ou à l’ombre légère dans un sol riche en humus et frais. Dans une terre constamment humide, qui se draine bien, ils tolèrent cependant un ensoleillement plus soutenu. Ils poussent aussi à l’ombre modérée, mais leur floraison est alors moins abondante. Épandez environ 2,5 cm d’épaisseur de compost à leur base chaque printemps.
Cœur-saignant ‘Luxuriant’

(Dicentra ‘Luxuriant’)

Hauteur : 30 cm

Largeur : 40 cm

Floraison : rose de mai à septembre

Ensoleillement : soleil, mi-ombre, ombre

Sol : riche et frais mais bien drainé

Rusticité : zone 3
Cœur-saignant ‘Ivory Hearts’

(Dicentra ‘Ivory Hearts’)

Hauteur : 30 cm

Largeur : 40 cm

Floraison : blanche de mai à septembre

Ensoleillement : soleil, mi-ombre, ombre

Sol : riche et frais mais bien drainé

Rusticité : zone 3


Géraniums vivaces ‘Orion’ et ROZANNE


Le cultivar ‘Johnson’s Blue’ a longtemps été considéré comme le plus sensationnel de tous les géraniums à fleurs bleues. Mais, une série d’essais et d’analyses menées par la Royal Horticultural Society d’Angleterre a conduit en 2004 à retirer l’Award of Garden Merit – un symbole d’excellence attribué aux plantes dont les caractéristiques sont exceptionnelles – qui avait été décerné à cette vivace en 1993. Avec l’apparition ces dernières années de nombreux nouveaux géraniums aux fleurs bleues, il devenait nécessaire de comparer le comportement des anciens et des nouveaux cultivars. Ce fut une bonne idée, puisque certains cultivars récemment introduits, notamment ‘Orion’ (G. ‘Orion’) et ROZANNE (G. ROZANNE, syn. ‘Gerwat’), ont démontré une performance à couper le souffle lors de ces essais.
Le géranium ‘Orion’ arbore une multitude de fleurs aux pétales bleus teintés de violet, striées de rose. Ses fleurs, qui éclosent arrêt de juin à septembre, sont parfois si abondantes qu’elles couvrent presque complètement son feuillage. Pour sa part, le géranium ROZANNE est tout simplement hallucinant lorsque apparaissent ses fleurs bleues au cœur blanc, marquées de veines roses. Il en met plein la vue durant une période particulièrement longue, puisque à partir de la fin du printemps jusqu’aux premières gelées automnales son abondante floraison n’a de cesse. Détail surprenant : Le cultivar ‘Jolly Bee’ est identique à ROZANNE, aucune caractéristique ne permet de les différencier à coup sûr.
Géranium ‘Orion’

(Geranium ‘Orion’)

Hauteur : 1 m


Largeur : 1,60 m

Floraison : bleu violacé striée de rose, de la fin de juin au début de septembre

Ensoleillement : soleil, mi-ombre

Sol : s’adapte à divers types de sols modérément riches et bien drainés

Rusticité : zone 3

Géranium ROZANNE


(Geranium ROZANNE)

Hauteur : 70 cm


Largeur : 1,20 m

Floraison : bleue et blanche, striée de rose, de la fin de juin à octobre

Ensoleillement : soleil, mi-ombre

Sol : s’adapte à divers types de sols modérément riches et bien drainés

Rusticité : zone 3


Népéta de Faassen ‘Blue Wonder’


Vers la fin du printemps et en été, pendant de nombreuses semaines, la népéta de Faassen ‘Blue Wonder’ se couvre littéralement de jolies fleurs bleu violacé portées en masses denses semblables à des épis. Sa floraison magnifique, qui n’est pas sans rappeler celle de sa cousine la lavande, est particulièrement prolongée pour une vivace. Plantée en compagnie de l’achillée ‘Moonshine’ (Achillea ‘Moonshine’), la népéta décrite ici confère aux aménagements une allure méditerranéenne très joviale. Vous pouvez également créer un tableau plus moderne duquel se dégage une puissance dramatique en mariant la népéta de Faassen ‘Blue Wonder’ au fustet ‘Royal Purple’ (Cotinus coggygria ‘Royal Purple’), au miscanthus de Chine ‘Morning Light’ (Miscanthus sinensis ‘Morning Light’), au pennisetum soyeux ‘Rubrum’ (Pennisetum setaceum ‘Rubrum’), au phormium ‘Bronze Baby’ (Phormium tenax ‘Bronze Baby’) ainsi qu’à la stipe à feuilles ténues (Stipa tenuissima). la népéta de Faassen ‘Blue Wonder’ apprécie une exposition ensoleillée ou mi-ombragée. Cette plante préfère croître dans un sol pauvre, légèrement sableux et parfaitement bien drainé, mais elle peut également s’adapter à une terre modérément riche en humus et en éléments nutritifs. Toutefois, en sol très riche, elle à tendance à produire de longues tiges molles qui s’écrasent au sol. Si vous la plantez dans un sol argileux et lourd, assurez-vous d’ajouter une pelletée de compost et quelques poignées de gravier fin au terreau de plantation afin d’obtenir un drainage adéquat. Après la plantation, cette vivace ne doit pas recevoir plus de 0,5 cm d’épaisseur de compost chaque printemps. Je vous conseille de tailler la népéta de Faassen ‘Blue Wonder’ de moitié une fois sa floraison terminée. Cette opération permet d’obtenir des plants trapus et favorise la formation d’une abondance de nouvelles fleurs. Une fois cette seconde période de floraison passée, vous pouvez encore couper les tiges afin de produire une troisième floraison qui se poursuivra jusqu’en septembre, probablement même jusqu’en octobre.
Népéta de Faassen ‘Blue Wonder’

(Nepeta x faassenii ‘Blue Wonder’)

Hauteur : 35 cm

Largeur : 45 cm

Floraison : bleu violacé de la mi-juin jusqu’au début de septembre

Ensoleillement : soleil, mi-ombre

Sol : s’adapte à divers types de sols modérément riches et bien drainés

Rusticité : zone 4


База данных защищена авторским правом ©shkola.of.by 2016
звярнуцца да адміністрацыі

    Галоўная старонка